Dimitri lague, futur directeur de l'OSUR

Dimitri lague et Cédric Wolf, un nouveau tandem pour la Direction de l'OSUR
Dimitri Lague

Le Conseil de l'OSUR réuni le 20 octobre 2021 a voté favorablement pour que Dimitri Lague (CNRS, Géosciences Rennes) et Cédric Wolf (Université de Rennes 1, ECOBIO) soient respectivement les prochains directeur et directeur-adjoint (en charge de l'enseignement) de l'OSUR. La nouvelle Direction prendra ses fonctions d'ici la fin 2021, à la suite de Jean-Raynald de Dreuzy appelé à de nouvelles fonctions comme vice-président Recherche de l'ENS Rennes.

 

Dimitri Lague est géomorphologue, directeur de Recherche CNRS à Géosciences Rennes ; Cédric Wolf est écologue, maître de conférences Université de Rennes 1 à ECOBIO, et poursuit donc avec un second mandat.

Un projet de direction dans la continuité

Directeur-adjoint de Géosciences Rennes depuis 2 ans, Dimitri Lague a auparavant encadré plusieurs équipes de recherche. Il gère notamment, en collaboration avec l’OSUNA, un grand instrument scientifique, le LiDAR Topo-Bathymétrique Nantes-Rennes. En tant que chercheur, il a dirigé différents projets nationaux et internationaux, financés par l’Europe, l’ANR, le CNRS, l’Université de Rennes 1, Rennes Métropole ou la région Bretagne. Au travers de ces responsabilités, il a acquis des connaissances essentielles sur l’écosystème de recherche régional, national et international, ses opportunités et ses règles administratives.

Dimitri Lague connait bien l’Observatoire : en tant que chercheur CNRS à Geosciences Rennes, il a directement bénéficié de la capacité de coordination de l’OSUR au travers des différents Contrats Plan Etat-Région que les précédentes directions de l’OSUR ont portés. Il a eu l’opportunité d’enrichir son travail de recherche en géomorphologie et télédétection 3D grâce au cadre propice qu’offre l’OSUR pour la collaboration entre unités : sur le transport sédimentaire avec l’IPR, sur la télédétection 3D avec le LETG et le CREAAH, sur le traitement de données environnementales 3D avec l’IRISA, et sur la biogéomorphologie avec ECOBIO.

Parmi les défis à relever dans les prochains mois : la mise en place du Pôle environnement de l’UR1, l’élaboration de la politique de recherche et de moyens du CNRS (INSU et INEE) ou le développement de synergies avec l’INRAE et l’Institut Agro-AGROCAMPUS OUEST autour de la transition agro-écologique en Bretagne, la construction de la Halle Buffon. Le prochain mandat sera rythmé également par la mise en oeuvre du CPER GLAZ Environnement Continental et Littoral dans lequel l’OSUR joue un rôle central. La nouvelle dimension multi-régionale de ce contrat (Bretagne et Pays de la Loire), pluri-institutionnelle et pluridisciplinaire contribuera à une structuration et une collaboration plus fortes entre laboratoires de recherche du grand ouest.

Pour le volet formation, Dimitri Lague s’appuiera sur l’expérience de Cédric Wolf, actuel directeur-adjoint de l’OSUR en charge de la formation pour conduire cette mission essentielle. En concertation avec l’Université de Rennes 1 et ses partenaires académiques (l’institut Agro-AGROCAMPUS Ouest, l’INSA Rennes, l’ENS de Rennes et l’Université d’Angers), ils veilleront à renforcer l’attractivité des formations Rennaises, dans le nouveau cadre du nouveau Collégium Sciences de l’Université de Rennes 1.

 

La nouvelle Direction prendra ses fonctions d'ici la fin 2021.