Cénozoïque de Bretagne

Une exposition à découvrir du 1er avril au 20 décembre 2019.

Coquille fossile

Le Massif armoricain est principalement connu pour ses sols acides, en relation avec les roches anciennes qui le constituent. Il existe cependant quelques bassins dans lesquels des calcaires ont été exploités, parfois depuis l’Antiquité, pour la construction de maisons ou encore l’amendement des champs (Tréfumel, Le Quiou, Chartres-de-Bretagne …).

Cénozoïque de Bretagne - © Damien Gendry

Ces calcaires se sont déposés durant les 55 derniers millions d’années lorsque la mer recouvrait la Bretagne, sous des climats tempérés à subtropicaux. L’exposition retrace l’évolution géologique de la Bretagne durant cette période où elle fut recouverte à quatre reprises par des eaux chaudes, peu profondes et parcourues par une riche biodiversité (requins, poissons, mammifères marins, mollusques, crustacés…) que nous vous proposons de découvrir du 1er avril au 20 décembre 2019 au Musée de géologie de l'Université de Rennes 1 (Bât. 5, campus beaulieu)

Echinoderme scutelle - © Damien Gendry