La géochimie au service de l’archéologie

Vincent MOUCHY, post-doc Sorbonne Université, station marine de Banyuls-sur-mer, présentera une conférence intitulée :" La géochimie au service de l’archéologie"

Bivalves

La chimie de l’eau de mer peut fluctuer en fonction des paramètres physicochimiques du milieu (température, salinité…) mais est également marquée par des conditions locales ou régionales. La composition chimique des coquilles de bivalves reflète celle de l’environnement de vie tout au long de la vie de l’organisme, ce qui apporte de nombreuses applications paléoenvironnementales et archéologiques, telles que l’étude des conditions climatiques et environnementales, des périodes saisonnières de pêche, ou encore de provenance de restes malacologiques déplacés sur de longues distances.