Soutenance de thèse de Romain RUBI

Caractérisation des systèmes sédimentaires profonds en contexte de rift actif – Etude intégrée des affleurements plio-pléistocènes et des données sismiques du Golfe de Corinthe, Grèce

Soutenance de thèse de Romain RUBI, 2018

Résumé

Les dépôts sédimentaires associés aux phases de rifts continentaux sont au premier ordre contrôlés par des failles normales. Cependant l’architecture complexe et hétérogène de ces systèmes sédimentaires est modulée par des processus gravitaires et hydrodynamiques. L’étude de ces dépôts syn-rifts n’est généralement possible que de manière indirecte et rares sont les lieux où ces objets sédimentaires sont préservés et accessibles à l’affleurement. La côte Sud du Golfe de Corinthe en Grèce bénéficie de conditions géodynamiques favorables à la formation et à la préservation exceptionnelle d’affleurements syn-rifts. De plus, des données géophysiques sont disponibles pour étudier sa partie aujourd’hui marine.
 Une approche intégrée basée sur des études de terrain et soutenue par un modèle photogrammétrique ainsi que l’interprétation de données sismiques a permis de documenter la formation d’un système mixte contouritique et turbiditique profond dans le rift de Corinthe. Les architectures sédimentaires à l’affleurement permettent d’identifier la formation de moat et de drift dans le pro-delta. L’analyse sédimentologique du remplissage des moats documente l’export de matériel grossier remanié dans le bassin, le drift étant formé par des séquences turbiditiques et contouritiques. Les architectures sismiques et les cartes d’épaisseurs et morphosédimentaires obtenues ont permis de mettre en évidence un épisode dominé par des courants de fond dans un environnement à priori confiné ou lacustre. Cet évènement implique de discuter des contraintes paléo-environnementales et de l’ouverture du Golfe à l’Est et à l’Ouest.