Cartographie - Bases de données - Réseaux Informatiques

Salle machine

Membres

  • Annick Battais Développement, Bases de données, Administration Serveurs et Réseaux

Ressources informatiques

Salle cartographie

  • 4 postes informatiques
  • 2 scanners (A0, A3)
  • Logiciels adaptés 2D, 3D
  • Licence de site ArcGis gérée au niveau de l’OSUR pour la recherche et l’enseignement.

Serveurs informatiques

Les salles informatiques disposent des équipements suivants :

  • 6 serveurs de calcul de type DELL T610, R720, R730 sous Windows W2008, W2012 et W2016 server.
  • 4 serveurs applicatifs sous Linux Debian et Redhat
  • 2 systèmes hypervisés (Vmware et Proxmox)

L’équipe gère l’infrastructure de 2 salles machines, hébergeant les serveurs de Géosciences et de l’OSUR. Sont proposés des espaces de stockages partagés, des sauvegardes utilisateurs, un serveur d’accès en FTP et des serveurs d’applications (web, gestion, calcul, bases de données). Le parc informatique compte actuellement environ 400 machines enregistrées sur le réseau de l’unité. La gestion des postes est de plus en plus prise en charge par la DSI de Rennes1 (essentiellement pour les postes administratifs et techniques). Les bornes Wifi installées en 2014 dans tous les bâtiments ont permis un accès sécurisé au réseau à l’ensemble des étudiants et visiteurs du laboratoire.

Activité : cartographie et modélisation 3D

Dans le cadre de différents travaux de recherches, des outils spécifiques de modélisation 3D appliqués à des problèmes de quantification peuvent être développés, principalement via de la programmation en C++ sous le modeleur 3D gOcad.

Les outils de cartographie 2D/3D et le personnel ont été impliqués dans le cadre de différents travaux de recherches ou de travaux d’étudiants (M1, M2 ou thèse) pour :

  • de la cartographie et/ou modélisation 2D et 3D
  • des quantifications de processus
  • pérenniser l’information scientifique Ces travaux ont conduit à plusieurs publications.

Le travail de l’atelier dans ce domaine se continuera dans les mêmes directions, à savoir :

  • Application à des cas d’étude
  • Développements méthodologiques
  • Aide à l’utilisateur et enseignement
  • Pérennisation de l’information

Activité : les bases de données

Bases de données et développement d’applications internet

Le service propose de répondre aux besoins exprimés par les équipes et personnels en matière de développement de bases de données. Le but est de pérenniser les données, de les rendre disponibles à la communauté scientifique et d’assister les utilisateurs dans leur extraction et leur exploitation. Il s’agit de concevoir des modèles de données (Merise, UML) et les bases avec un Système de Gestion de Bases de Données (Postgres, Mysql), de créer les interfaces (Java ou en technologie LAMP) de visualisation et d’interrogation et de développer de nouveaux modèles d’intégration de données.

epuis 2005, le service a en charge l’administration de la base de données de l’Observatoire de Recherche en Environnement en Hydrogéologie (ORE H+) http://hplus.ore.fr. Elle regroupe des données diverses issues d’une centaine de capteurs basés en différents sites nationaux et internationaux (Mallorca, Hyderabad et Choutuppal en Inde). Actuellement, 500M de mesures sont enregistrées et disponibles à l’extraction. D’autres bases de données ont été développées :

  • enregistrement des flux de sédiments dans les rivières
  • inventaire des structures archéologiques
  • gestion d’équipements
  • développement d’un kit numérique du massif armoricain
  • inventaire des risques liés à la sécurité

De plus, le service apporte également ses compétences et son expertise dans des collaborations externes (Ecobio, Osur …)
Il s’agira de continuer à assurer pleinement le suivi actuel et le développement de nouvelles bases de données en fonction des besoins, tout en intégrant de nouvelles technologies liées à la géo-spatialisation des données et des traitements associés.

Activité : serveurs et réseaux informatiques

Il s’agira de mettre en place des solutions/projets :

  • d’évolution de nos solutions internes de stockage sur un serveur plus performant,
  • de participer à la mise en place d’une solution logicielle de type « cloud » au niveau de l’université,
  • de participer à la mise en place d’une baie de stockage et d’archivage en collaboration avec les entités de recherche de l’université, la DSI de Rennes1 et le CNRS,
  • de développer des outils de surveillance et de monitoring,
  • de mettre en œuvre une Politique de Sécurité des Systèmes d’Informations d’unité en collaboration avec nos tutelles.

Pour finir, le service s’investit dans le cadre des travaux menés par le Service de Gestion des Données Numérique (SGDN) de l’OSUR, visant à développer une Infrastructures de Données Spatiales (IDS) faisant la promotion des travaux de recherche de l’Observatoire. Une IDS est un portail de données/métadonnées web avec une interface cartographique, similaire par exemple à InfoTerre du BRGM. Cette IDS, nommée OSURIS (http://geocms.osuris.fr/) combine des problématiques de cartographie, de bases de données et de mise en place de serveurs.

Activités transverses au sein du Service de Gestion de Données Numériques/OSUR

Pour finir, le service s’investit dans le cadre des travaux menés par le Service de Gestion des Données Numériques (SGDN) de l’OSUR, visant à développer une Infrastructures de Données Spatiales (IDS) faisant la promotion des travaux de recherche de l’Observatoire.

Une IDS est un portail de données/métadonnées web avec une interface cartographique, similaire par exemple à InfoTerre du BRGM. Cette IDS, nommée OSURIS (http://geocms.osuris.fr/) combine des problématiques de cartographie, de bases de données et de mise en place de serveurs.

Isabelle Dubigeon
lun 20/04/2020 - 13:41