Département Dynamiques continentale et environnementale

Le Département Scientifique « Dynamiques Continentale et Environnementale » (DC&E), animé par M. Poujol, regroupe cinq équipes autour des activités de recherche consacrées aux (paléo)-dynamiques des surfaces continentales et à la caractérisation de leur évolution (paléo)-environnementale.

Dans le détail, le Département DC&E se propose d’étudier : les paléopaysages continentaux, y compris dans leurs composantes écologiques et environnementales en réponse aux facteurs de contrôle interne (tectonique des plaques) et externe (climat global de la Terre) (équipe Paléoenvironnement : évolution, perturbation et facteurs forçant, S. Bourquin); les systèmes endoréiques, couvrant 20% de la surface continentale actuelle, objets géo-environnementaux uniques extrêmement sensibles aux changements globaux et aux activités anthropiques (équipe Systèmes endoréïques, M. Jolivet) ; la caractérisation faunistique et écologique de l’évolution de certains organismes clés de la biodiversité au cours d’étapes critiques de son évolution et ce dans un cadre paléobiogéographique contraint (équipe BIPE, R. Vullo) ; tout ceci demandant un cadre temporel toujours plus précis permettant de mieux caractériser l’âge, la durée et la vitesse des processus géologiques impliqués par un couplage innovant de différents outils géochronologiques et stratigraphiques (équipe CHRONOS, P. Pitra) et à l’échelle cette fois des temps courts, les travaux s’intéressant à l’évolution de ces surfaces continentales sous influence anthropique c’est à dire l’ensemble des activités de recherche au sein de l’UMR ciblant l’étude des objets à l’échelle nanométrique, leur occurrence et leur impact dans les environnements de surface (équipe Nanoscale, M. Pedrot).

Équipe Biodiversité : Interactions, Préservation, Évolution (BIPE)

Responsable Romain Vullo

Les axes de recherches de l'équipe « BIPE » sont, d'une part, l'évolution et la paléobiologie des organismes (plantes, premiers métazoaires, arthropodes, vertébrés) et, d'autre part, la reconstitution des écosystèmes anciens (milieux marins à continentaux, lagerstätten et préservation exceptionnelle), via des approches systématique, phylogénétique, écomorphologique et taphonomique.

 

Équipe Chronos

Responsable Pavel Pitra

L’équipe « Chronos » se concentre autour des domaines de la chronostratigraphie, biostratigraphie, chronomagnétographie, thermochronologie, géochronologie, pétrochronologie, chronomodélisation, et archéologie. Son ambition est de développer, de mettre en œuvre et de coupler les techniques et méthodes appropriées à l’obtention d’âges précis et justes et ce, du Quartenaire à l’Archéen

 

Équipe Nanoscale

 Responsable Mathieu Pédrot

Nanoscale

L’équipe « Nanoscale » étudie le comportement, la trajectoire et le devenir des contaminants émergents dans les environnements de surface, incluant leurs impacts environnementaux. Ces contaminants peuvent être présent sous différentes formes : ions, molécules, clusters ou nanoparticules.

 

Équipe Paléoenvironnement : évolution, perturbation et facteurs forçant

 Responsable Sylvie Bourquin

L’équipe « Paléoenvironnement » travaille sur la base de disciplines variées afin de décrire les paléopaysages et leurs dynamiques au cours du temps. Nous étudierons principalement l'évolution des systèmes continentaux et leurs interactions avec le domaine marin via l’évolution des transferts sédimentaires et les comparaisons des changements climatiques haute-résolution. Les recherches sont menées autour de différentes périodes, du Phanérozoïque à la fin du Protérozoïque, autours d’objets ou de processus ciblés.

 

Équipe Systèmes Endoréiques

Responsable Marc Jolivet

L’équipe « Systèmes Endoréiques » propose une approche multidisciplinaire pour documenter, décrire et modéliser les processus qui gouvernent le fonctionnement géo-environnemental des bassins endoréiques quaternaires. Nous portons un intérêt particulier aux effets des changements climatiques et de la pression anthropique sur ces systèmes clos, déconnectés de l’océan mondial.