Soutenance de thèse de Phoomipat Jungcharoen

Impact des conditions environnementales sur la stœchiométrie de nanoparticules de magnétite

Résumé

Les nanoparticules de magnétite (MNs, 10 nm) sont omniprésentes dans l'environnement et sont largement utilisées dans de nombreuses applications (la dépollution, la catalyse, le stockage d'énergie, l'imagerie et la thérapie médicale, etc.) en raison de leurs propriétés physiques et chimiques (optiques, magnétiques, semi-conducteurs et large surface spécifique). Cependant, les MNs stœchiométriques sont extrêmement sensibles à la présence d’oxygène et aux conditions de pH. Ce projet de thèse visait à étudier l'évolution de la stœchiométrie de la magnétite et à développer un modèle prédictif de la solubilité de la magnétite dans des conditions environnementales pertinentes (pH, condition redox, concentration en Fe(II) dissous et présence de ligands organiques) en combinant expérimentation en laboratoire, spectroscopie synchrotron et modélisation géochimique.

Mots clés :  magnétite, maghémite, stœchiométrie, solubilité, solution-solide, modèle de spéciation géochimique, XMCD.

Salle en capacité restreinte (30 pers)
En visio sur le lien Zoom suivant :
ID de réunion : 336 325 5037
Code secret : 12345