Imagerie et Dynamique des Interfaces

Imagerie et dynamique des interfaces - © Dimitri Lague

En combinant son expertise, notre équipe met en œuvre dans le contexte de l’imagerie et de la dynamique des interfaces une gamme très large de méthodes impliquant différentes échelles spatiales et de nombreuses disciplines. Par rapport au précédent exercice, de nouvelles méthodes sont introduites et d’autre montent en puissance. C’est le cas des travaux sur l’imagerie géophysique de subsurface avec la tomographie par muons, l’hydrogéodésie ou les techniques d’impédance electrique complexe. Le nouveau lidar aéroporté topo-bathymétrique sera utilisé pour caractériser les environnements aquatiques en lien avec les méthodes acoustiques et la fibre optique. De nombreuses méthodes innovantes autour de la microfluidique en laboratoire bénéficieront de la halle expérimentale du CPER buffon.

Deux enjeux essentiels apparaissent en Imagerie : le premier concerne le traitement des données massives générées par certains capteurs pour laquelle des collaborations se développent avec l’IRISA. Le second concerne le couplage entre données et modèles, que ce soit autour des aspects d’inversion, assimilation et de propagation d’incertitude dans le cadre de la prédiction.
 

Imagerie et dynamique des interfaces - © Dimitri Lague

La Tomographie par muons en volcanologie fait partie de ces techniques phares sur lesquelles notre équipe a une expérience quasi-unique au monde. Les travaux se poursuivront dans le contexte de l’ANR DIAPHANE pour suivre les variations temporelles de densité dans le système hydrothermal en couplant ces mesures avec d’autres techniques de bruit sismique et de suivi des températures.

Le projet CRITEX qui porte sur le suivi des transferts et la déformation de la sub-surface se poursuivra afin d’associer encore plus étroitement le couplage entre méthodes en particulier sur l’hydrogravimétrie, l’hydrogéodésie en surface et en puit. Les méthodes de traçage par fibre optique et traceurs gazeux seront affinées pour mieux comprendre la structuration des écoulements et des flux.