Emilie Jardé

Chargée de Recherche CNRS, section 30

ej

E-mail : 

Téléphone :  +33 223235620

  1. Adresse
  2. Thèmes de recherche :
  3. Cursus
  4. Encadrement de doctorants et post-doctorants :

Adresse

Equipe DIMENV@risce
Géosciences-Rennes
BAT 15, Pièce 306/2, campus Beaulieu
Université de rennes 1
35042 RENNES cedex

Thèmes de recherche :

Réponse de la qualité des eaux superficielles aux activités humaines. Mise au point d’outils de diagnostic de sources de pollution dans les agro-hydrosystèmes ou le milieu côtier. Via l’utilisation des outils de la géochimie organique, il s’agit d’identifier des signatures ou des marqueurs spécifiques permettant des corrélations pollution-source et d’évaluer la persistance de ces marqueurs et signatures en conditions expérimentale et sur le terrain. Mes activités de recherche portent plus spécifiquement sur (i) le traçage des sources de contamination fécale dans les zones de baignades et conchylicoles en partenariat avec IRSTEA, IFREMER et l’université de Brighton (projets FUI Marquopoleau, Interreg IVa Riskmanche), (ii) l’occurence des résidus médicamenteux vétérinaires dans les eaux de surfaces bretonnes, en partenariat avec l’INRA et le LERES (projets ONEMA, ARS, AELB) .

 

Mots clés

Cursus

2002 : Doctorat à l’UMR 7566 (G2R Nancy), en Sciences de l’Univers, spécialité géochimie environnementale.
Titre : Composition organique de boues résiduaires de station d’épuration lorraines : caractérisation moléculaire et effets de la biodégradation.

Encadrement de doctorants et post-doctorants :

Lise Charuaud doctorante – 2015-2018. Résidus vétérinaires dans les eaux destinées à la consommantion humaine en zones d’élevage intensif : occurence et évaluation de l’exposition de la population (financement EHESP / ONEMA ). Co-encadrement avec Barbara Le Bot  (EHEST-LERES).

Loïc Harrault post-doctorant -  financement Interreg IV Manche-Angleterre. RISKMANCHE – oct. 2012-avril. 2014. Les stanols comme marqueurs de sources microbiennes dans les zones conchylicoles.

Laurent jeanneau post-doctorant - financement DGCIS – 2009-2011. Les stéroïdes comme traceurs des contaminations fécales des eaux : développement, persistance, suivi.

Morgane Derrien doctorante – 2008-2011. Validation de l’utilisation des stéroïdes en tant qu’outil de l’origine des contaminations fécales des eaux de surface (financement Région / CNRS). Co-encadrement avec Gérard Gruau