Jean Marçais

Doctorant

Jean Marçais

E-mail : 

Téléphone :  +33 223234415

  1. Adresse
  2. Sujet de thèse

Adresse

Equipe DIMENV@risce
Géosciences Rennes
Bât.15, Pièce 121, campus Beaulieu
Université de Rennes 1
35042 RENNES cedex

Sujet de thèse

Intégration de données hétérogènes pour modéliser et évaluer l’impact de la morphologie sur la qualité de l’eau.

Mon projet de thèse vise à comprendre l’impact de la morphologie sur la qualité de l’eau en Bretagne. En effet, on observe une très grande variabilité des exports en nitrate pour les différents bassins versants pour une pression agricole comparable. Certains bassins versants semblent disposer d’avantages comparatifs pour la dénitrification. Pour étudier l’effet de la morphologie sur les capacités dénitrifiantes de ces bassins versants, mon angle d’approche est d’étudier les temps de transit des circulations hydrologiques dans les différents hydrosystèmes.

Méthodologiquement, ma thèse vise à développer des stratégies de modélisation pour intégrer les données hétérogènes acquises sur les bassins versants bretons. Cette stratégie de modélisation se veut à mi chemin entre une modélisation mécaniste reposant sur une description des processus physiques et une modélisation basée sur l’intégration de données en grand nombre. De ce fait, je développe des modèles mécanistes suffisamment simples pour être intégrés dans des approches couplant données et modèles. Ce modèle s’attache à modéliser les interactions entre dynamique d’écoulement de subsurface et dynamique d’écoulement de surface. En effet, une partie importante des processus de ruissellement en Bretagne se passe dans les premiers mètres du sous-sol.