Thierry Labasque

Ingénieur de recherche CNRS en Hydrogéologie

Thierry Labasque

E-mail : 

Téléphone :  +33 223235749

  1. Adresse
  2. Cursus
  3. Ingénieur de recherche en techniques d'analyses chimiques appliquées à l'hydrogéologie
  4. Activités actuelles

Adresse

Equipe DIMENV@risce
Géosciences Rennes
Bât.15, Pièce 308, campus Beaulieu
Université de Rennes 1
35042 RENNES cedex

Cursus

De 1992 à 2003 : Technicien supérieur d’études et de fabrication au Service Hydrographique de la Marine (EPSHOM - Brest).

  • Responsable technique du laboratoire de chimie océanographique
  • développement et mise en oeuvre des méthodes d’analyses des gaz dissous et sels dissous dans les eaux de mer
  • développement et mise en oeuvre des méthodes d’analyses des pigments phytoplanctoniques dans les eaux de mer
  • Participations aux campagnes à la mer dans le cadre de projets de recherche.

De 2003 à 2010 : Ingénieur d’étude CNRS à Géosciences Rennes
De 2011 à aujourd’hui : Ingénieur de recherche CNRS à Géosciences Rennes .../...

Ingénieur de recherche en techniques d'analyses chimiques appliquées à l'hydrogéologie

  • développement et mise en oeuvre de méthodes d’analyses des gaz dissous dans les eaux
  • applications à la datation des eaux souterraines et aux processus de recharge
  • développement et mise en oeuvre de capteurs physico-chimiques en forage
  • Agent de prévention (Hygiène et sécurité)

Activités actuelles

Activités de recherche

Au sein de l’équipe "eau" de l’UMR Géosciences Rennes, je développe et mets en oeuvre des méthodes de dosage des gaz dissous dans les eaux pour l’étude des écoulements souterrains. Ces méthodes sont classiquement basées sur un échantillonnage en forage, puis une extraction et analyse en chromatographie au laboratoire. Deux familles de composés gazeux sont recherchées :

  • les halocarbonés (CFC-11, CFC-12, CFC-113, CCl4) et l’hexafluorure de soufre (SF6) qui sont des outils de datation des eaux.
  • les gaz nobles Néon (Ne), Argon (Ar) ainsi que l’oxygène (O2), l’azote (N2), le méthane (CH4), le dioxyde de carbone (CO2) et le protoxyde d’azote (N2O), qui nous renseignent sur la température de l’eau au moment de la recharge, sur d’éventuels phénomènes d’excès d’air et sur les réactions biogéochimiques potentielles (dénitrification, réduction anoxique, ...).

Depuis 2014 et le lancement du projet Equipex CRITEX (https://www.critex.fr/?lang=fr), une approche de la mesure in situ et à haute fréquence est développée, notamment par le développement d'un spectromètre de masse MIMS. (MIMS critex)

Activité d’animation de réseau

Animateur du réseau de chimistes analyticiens en environnement (RECAE) créé en 2006