Vincent Perrichot

Maître de Conférences. Responsable M2 PPP

Equipe BIPE
Vincent Perrichot, Paléontologue
Organisation:
Géosciences Rennes
Adresse:

Bât.15 campus Beaulieu

Université de Rennes 1

Localité:

RENNES 35042

France

Adresse courriel : vincent [dot] perrichot [at] univ-rennes1 [dot] fr

Téléphone : +33 223236026

Numéro de bureau : Bat.15, P324

Adresse

Equipe BIPE
Géosciences Rennes
Bat 15, Pièce 324, Campus de Beaulieu
263 avenue du Général Leclerc
35042 Rennes cedex

Cursus

  • Depuis 2009 Maître de Conférences en paléontologie, Université de Rennes 1
  • 2015 Habilitation à Diriger des Recherches, Université de Rennes 1
  • 2011-2016 Chercheur associé au Kansas University Biodiversity Institute (Lawrence, Kansas, USA)
  • 2008-2009 Chercheur-enseignant, Paleontological Institute, University of Kansas, Lawrence, USA
  • 2006-2007 Post-doc, Museum für Naturkunde, Berlin, Allemagne
  • 2003-2004 Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche, Université Rennes 1
  • 2000-2003 Doctorat de 3e cycle, mention Biologie, Université Rennes 1, "Environnements paraliques à ambre et à végétaux du Crétacé nord-aquitain (Charentes, Sud-Ouest de la France)".
  • 2001-2003 Vacataire d’enseignement, Universités Rennes 1 et Bretagne-Sud
  • 1999-2000 DEA Paléontologie, Phylogénie, et Paléobiologie, Universités Montpellier 2 et Rennes 1

Distinctions

  • 2006 Bourse post-doctorale de la Fondation Alexander von Humboldt
  • 2004 Lauréat du prix de thèse de l’Association Paléontologique Française

Activités scientifiques

  • Mots-clés : Ambre, Insectes, Paléoenvironnements forestiers, Crétacé, Paléogène, Biodiversité, Evolution.
  • Origine et évolution de la biodiversité des insectes : systématique, phylogénie, biogéographie, et paléoécologie des entomofaunes crétacées et paléogènes, avec un intérêt particulier pour les Hyménoptères (fourmis, guêpes, abeilles). Mes études portent sur des fossiles préservés dans l’ambre crétacé (Congo, Espagne, France, Liban, Myanmar), éocène (Baltique, Chine, France, Ukraine), oligocène (Allemagne), et miocène (Chine, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, République Dominicaine) ; la morphologie des fossiles de l’ambre est appréhendée en microscopie optique classique mais aussi en imagerie 3D par rayonnement X synchrotron (microtomographie et holotomographie) réalisée en partenariat avec l’ESRF (Grenoble) ou l'APS (Chicago).

  • Paléoenvironnements forestiers et interactions trophiques du Crétacé et du Paléogène : les fossiles préservés dans l’ambre renseignent sur la biodiversité des écosystèmes forestiers anciens depuis la strate hypogée (sol) jusqu’à la strate arborée ; l’analyse des assemblages fossiles répertoriés dans un gisement d’ambre permet une reconstitution des réseaux trophiques – protistes, champignons, végétaux, invertébrés, et vertébrés – et leur évolution dans le temps.
  • Préservations exceptionnelles : l’ambre est le seul milieu de fossilisation offrant la possibilité de conserver les organismes dans leur aspect d’origine (volumes, couleurs, structures fragiles, etc...). La découverte d’éléments organiques dont le potentiel de fossilisation est très faible ailleurs (champignons, plumes, peau) renseigne sur l’histoire évolutive des organismes.
  • Taphonomie de l’ambre : analyse des mécanismes de production et de fossilisation de la résine à partir de l’étude des plantes résinifères actuelles – familles des Araucariacées, Diptérocarpacées, et Caesalpinioidées ; analyse des mécanismes de piégeage des organismes dans l’ambre. Cela permet d’améliorer les interprétations paléoécologiques à partir des fossiles de l’ambre et ainsi d’affiner les reconstitutions paléoenvironnementales.

Programmes de recherche (5 dernières années)

  • 2019 : AMBRAFRICA. Programme INSU TELLUS INTERRVIE. Coordonnateur : V. Perrichot.
  • 2018-2021 – Projet CRE: Cretaceous Resin Event: Global bioevent of massive resin production at the initial diversification of modern forest ecosystems. Financement: AEI/FEDER Espagne, UE Grant CGL2017-84419. Coordonnateurs: X. Delclós, (Univ. Barcelona), E. Barrón (Instituto Geológico y Minero de España, Madrid).
  • 2016-2020 – Projet ‘Research on Chinese and other Asian amber’. Financement: National Natural Science Foundation of China (# NSFC 41572010) et Youth Innovation Promotion Association of the Chinese Academy of Sciences (# CAS 2011224). Coordonnateur: B. Wang (NIGPAS).
  • 2015-2017 AMBERIA : Iberian Amber : an exceptional record of Cretaceous forests at the rise of modern terrestrial ecosystems. Programme Ministère espagnol de l’Economie et de la Compétitivité nº CGL2014-52163-C2-1-P. Coordonnateurs : X. Delclòs (Univ. Barcelona), E. Barrón (Inst. Geol. Min. España, Madrid).

Encadrement d’étudiants (5 dernières années)

  • Valentine Bouju (2018-2021), doctorante. "Paléobiodiversité et paléoenvironnements des gisements à ambre du Crétacé et du Miocène d’Afrique". Directeur : V. Perrichot. Contrat doctoral UR1.
  • Cédric Chény (2017-2020), doctorant. "Taxonomie, phylogénie et biogéographie des fourmis Myrmicines : apports des fossiles cénozoïques". Directeurs : V. Perrichot et Bo Wang (Nanjing Institute of Geology and Palaeontology). Contrat doctoral « Politique d’établissement » UR1.
  • Youssef Nohra (2012-2015), doctorant, thèse en cotutelle France-Liban. "Résines actuelles et fossiles : origine, caractérisation, taphonomie, et évolution". Directeurs : V. Perrichot et Dany Azar (Université Libanaise). Bourse doctorale libanaise.
  • Elvis Guillam (2019), M2 PPP. "Etude taxonomique et paléobiogéographique de guêpes Embolemidae fossiles dans l’ambre".
  • Corentin Jouault (2019-), Master PPP. "Systématique et phylogénie des insectes (Hymenoptera, Diptera) dans l'ambre."
  • Pierre Cockx (2016), M2 PPP. "Etude des guêpes Megalyridae (Insecta: Hymenoptera) du Cénomanien du Myanmar".
  • Johanne Esnault (2014), M2 PPP. "Ambres et plantes associées du Crétacé inférieur du Congo : études systématiques et paléoécologiques".

Activités liées au domaine de recherche

Gestion de collections et de bases de données

  • Conservateur de la collection d’ambre de l’Institut de Géologie de l’Université de Rennes 1.
  • Responsable des bases de données fossiles pour Antweb et AntCat.
  • Correspondant local e-ReColNat (ex- Trans’Tyfipal) pour la mise à jour du catalogue des types et figurés fossiles du Musée de Géologie de l’Université Rennes 1.

Activités éditoriales

  • Journal of Systematic Palaeontology, éditeur associé (insectes)
  • Paleontological Contributions, éditeur associé
  • Palaeoentomology, membre du comité éditorial

Coordonnateur de volumes thématiques :

  • “Cretaceous ambers from southwestern France: geology, taphonomy, and paleontology” – Perrichot V., Néraudeau D. (Eds.), Geodiversitas, 2009.
  • "Fossil arthropods in Late Cretaceous Vendean amber (northwestern France)" – Perrichot V. (Ed.), Paleontological Contributions, 2014.
  • "Cretaceous ecosystems trapped in amber" – Wang B., Perrichot V. & Jarzembowski E. (Eds.), Cretaceous Research, 2020.

Comités scientifiques

  • Membre du comité scientifique de l’International Palaeoentomological Society

Affiliations

  • Membre de l’Association Paléontologique Française
  • Membre de l’International Palaeoentomological Society
  • Membre de l’International Society of Hymenopterists

Responsabilités collectives

  • 2019- Responsable du M2 PPP (Master Biogéosciences, parcours PPP, 2e année)
  • 2017- Membre élu du conseil d'unité de Géosciences Rennes
Isabelle Dubigeon
jeu 16/07/2020 - 15:17