Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Etudiants > Quels débouchés ? Quelles filières ?

Objectifs Profession !

LICENCE SCIENCES DE LA TERRE



La Mention Sciences de la Terre couvre la géologie, la géophysique et l’hydrogéologie avec les objectifs suivants :

- (1) Former des Techniciens et ingénieurs géologues - géophysiciens, avec les spécialités suivantes : sédimentologue - stratigraphe ; structuraliste - cartographe, pétrologue - géochimiste, géophysicien, employés dans les domaines de la géologie pétrolière et minière et des sciences de l’environnement
- (2) Technicien en sciences de l’environnement, avec les spécialités suivantes : chargé des ressources en eau ; chargé de politiques d’aménagement ; chargé d’évaluation des impacts de l’exploitation minière/pétrolière sur l’environnement.
- (3) Fournir des bases solides à de futurs chercheur ou Enseignants-Chercheurs en Sciences de la Terre.

Notre offre de formation utilise le spectre important de spécialités présentes à Géosciences Rennes (une unité qui a conservé et cultivé la pluridisciplinarité) pour former des techniciens "complets", préparés à l’utilisation de toutes les méthodes modernes d’investigation, de prospection et d’analyse quantitative. Cette pluridisciplinarité est une des forces de notre activité de recherche ; nous avons projeté cette réalité dans notre enseignement en organisant nos cours (UEs) non pas en champs disciplinaires mais en compétences nécessaires dans les métiers auxquels nous voulons former nos étudiants. Nous proposons de nombreuses heures d’apprentissage sur le terrain, ce qui est une des connaissances les plus recherchées dans le milieu professionnel concerné. Enfin, nous fournissons une culture générale sur le fonctionnement du système complexe "Terre" et des interactions entre ses différentes composantes (terre solide, hydrosphère, vie) pour donner à nos étudiants le recul nécessaire à la résolution de problèmes ponctuels mais aussi pour les préparer à une carrière dans le domaine de la recherche s’ils le souhaitent.

L’acquisition des compétences s’effectue via cinq groupes d’UEs, qui, bien que ne correspondant pas à des unités comparables et homogènes d’enseignement (en heures ou en unités ECTS), offrent une cohérence sur les sujets et/ou les techniques à acquérir. Ces groupes d’UEs, se déroulent sur les 6 semestres et sont les suivants :


- 1 : TECHNIQUES DE BASE, regroupant les UEs Outils Mathématiques, Outils Informatiques, Physique, Chimie, et Mécanique.
- 2 : VOCABULAIRE, regroupant les UEs Matériaux géologiques, Géologie structurale, et Temps.
- 3 : COMPREHENSION, regroupant les UEs Sciences de la Terre et de l’Environnement, Physique et Chimie de la Terre, Terre Profonde, Cycle de l’eau, Pétrologie magmatique et métamorphique, Sédimentologie, Composition et évolution des réservoirs géochimiques et Climat-Hydrosphère-Altération.
- 4 : GEOTECHNIQUES, regroupant les UEs Cartographie 1, Cartographie 2, Cartographie avancée 1 et 2, Mesures hydrologiques, Prospection Géophysique et Techniques de puits et mesures en forage.
- 5 : TECHNIQUES TRANSVERSALES, regroupant les UEs Humanités, PPPE (projet professionnel) et Anglais. Cette Licence permet une intégration et une réussite (fait avéré) dans les masters Sciences de la Terre ou Sc. de la Terre et Environnement, que ce soit en France ou à l’étranger.

A Rennes 1 :



Master Sciences de la Terre et de l’Environnement, comprenant trois spécialités : Sc. de la Terre ; Ressources Mines Pétrole et Hydro 3 ; Master Modélisation spécialité Systèmes Complexes ; Basin Master (Master Européen auquel participe Rennes 1) Master Biologie spécialité Systèmes Biologiques et Géologiques.

MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DE L’ENVIRONNEMENT



Le Master Sciences de la Terre, Environnement a un double objectif :

- former des praticiens en Sciences de la Terre sur des champs de compétence couvrant la ressource en eau et les sols, les hydrocarbures, les ressources minières et le stockage profond de déchets, les granulats et la cartographie géologique ;
- former des chercheurs et enseignants - chercheurs en Sciences de la Terre et de l’Environnement.

Cette formation s’appuie sur l’ensemble des compétences de l’UMR 6118 Géosciences-Rennes et sur une partie de celles de l’UMR Ecobio et de l’Agro-Campus, les unes et les autres étant regroupées au sein de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR).

Ces unités de recherche sont nationalement et internationalement reconnues pour la qualité de leurs recherches en Sciences de la Terre, sur des thèmes variées, de la dynamique de la lithosphère à l’hydrobiogéochimie. Nous proposons donc, une formation avec trois spécialités R&P :
- Hydrogéologie, Hydrobiogéochimie, Hydropédologie (Hydro3), filière bien identifiée nationalement,
- Sciences de la Terre (ST),
- Ressources Minérales et Pétrolières (RMP), nouvelle spécialité

Les étudiants issus de notre formation doivent être capables de maîtriser des savoirs théoriques et procéduraux dans les domaines suivants :

Toutes les spécialités :
- Cartographie (terrain, photos aériennes, imagerie satellitaire),
- Utilisation de systèmes d’information géographique (géomatique),
- Modélisation numérique et analogique des processus.

Commun à Sciences de la Terre et Ressources Minérales et Pétrolières
- Cartographique numérique 3D,
- Pétrologie (sédimentaire, magmatique, métamorphique),
- Sédimentologie - Analyse stratigraphique des bassins - Stratigraphique séquentielle,
- Acquisition - Traitement - Interprétation des données magnétiques et gravimétriques
- Acquisition - Traitement - Interprétation des données sismiques,
- Analyse structurale - Microtectonique -Tectonique,
- Géomorphologie,
- Géochimie - Géochronologie - Thermochronologie,
- Géomagnétisme - Analyse et interprétation des l’aimantation des roches,
- Imagerie géophysique (méthodes acoustiques et électriques).

Spécifique à Ressources Minérales et Pétrolières
- Exploration - Production de ressources minérales et pétrolières,
- Métallogénie,
- Gitôlogie,
- Diagraphies,
- Géostatistiques.

Hydrogéologie, Hydrobiogéochimie, Hydropédologie
- Hydrogéologie,
- Hydrologie,
- Hydropédologie,
- Biogéochimie,
- Caractéristiques des écosystèmes,
- Métrologie : sondages, forages, prélèvement et analyses d’eau et de sol, diagnostic de pollution.

Nos compétences scientifiques, ainsi que le devenir des étudiants de Master et de Thèse, nous rendent crédibles pour former

- 1 des praticiens en Sciences de la Terre sur les métiers suivants :


- Géologue / Géophysicien des ressources énergétiques (pétrole, gaz, charbon, uranium) - Exploration et Réservoir,
- Géologue / Géophysicien minier (métaux, minéraux, matériaux),
- Géologue Cartographe
- Géologue de carrière (granulat)
- Géologue/ Géophysicien,
- Géologue/ Géophysicien/Géochimistes stockage profonds de déchets
- Hydrogéologue,
- Métiers de l’environnement.

- 2 des chercheurs dans les champs disciplinaires suivants :


- Dynamique de la lithosphère (Tectonique, Pétrologie, Géochronologie, Paléomagnétisme),
- Bassins sédimentaires (Sédimentologie, Stratigraphie, Tectonique),
- Relief de la Terre (Géomorphologie, Sédimentologie),
- Circulation des fluides (Hydrologie physique et chimique).
- Géophysiciens (Technique d’imagerie - Géomagnétisme)

Du fait d’une demande forte en ressources Minérales et énergétiques des pays émergeants (Chine, IndeŠ), les prix sont durablement élevés favorisant les recrutement de géologues et géophysiciens bien formés, ce qui est le cas de la France par rapport à d’autres pays européens. La France possède certes plusieurs entreprises de dimension internationale dans le domaine minier (AREVA, ERAMET, IMERYS) ou pétrolier (GDF-SUEZ, TOTAL, BEICIP..), mais la majorité de l’offre d’emploi sera à l’international. Certains établissements publics para-industriels recrutent également nos étudiants (BRGM, IFP, IFREMER).

La prise en compte des contraintes environnementales et de la fragilité de la ressource en eau potable ont augmenté drastiquement le marché de l’emploi, depuis les administrations publiques (DDAF, DIREN, Agences de l’eau, Schéma d’Aménagement de Gestion des Eaux), les collectivités territoriales, les établissements publics (ADEME, BRGM, INERIS..), les organismes professionnels et consulaires (chambres d’agriculture), les bureaux d’études indépendants ou associés à des grandes sociétés, jusqu’aux grands groupes industriels (VEOLIA, SUEZ, SAUR).

La place de Rennes a acquis une forte lisibilité sur ces thèmes à l’échelle locale, nationale et internationale

MASTER EUROPEEN "BASIN MASTER"



Depuis 2008, nous avons mis en place un master européen, le « BasinMaster » (http://www.basinmaster.eu), qui a pour objectif de former des étudiants sur la dynamique de la lithosphère, le remplissage des bassins sédimentaires et les circulations de fluides associés, en étroite relation avec des compagnies pétrolières européennes (Shell, StatoilHydro, Total). Les étudiants inscrits en Basin Master doivent effectuer leur semestre 3, voire leur stage de recherche à l’Université Libre d’Amsterdam (VU), l’Université de Bergen (Norvège), l’Université Technique d’Aix-la-chapelle (RWTH Aachen, Allemagne) ou l’Université Eotvos (Budapest, Hongrie). Ils obtiennent un double diplôme, de l’Université de Rennes 1 et de la structure européenne où ils ont effectué partie ou totalité de leur M2. Cette formation, qui concerne de petits effectifs, est très sélective, puisqu’il faut être dans les 30-40% du sommet du classement de Licence pour être accepté.

MASTER METIERS DE L’ENSEIGNEMENT : SYSTEMES BIOLOGIQUES ET GEOLOGIQUES



Le diplômé de cette spécialité « Systèmes biologiques et géologiques » du Master Biologie, Agronomie, Santé exerce essentiellement en qualité d’enseignant en Sciences de la Vie et de la Terre dans des établissements d’enseignement général et technologique ou des organismes de formation professionnelle et continue (CNAM, AFPAŠ). Doté d’une double compétence en Sciences de la Terre et du Vivant, il peut également exercer en qualité d’animateur dans le domaine de la culture scientifique (Muséum d’Histoire Naturelle, Parcs naturels, Ecomusées), participer à la gestion, l’analyse et la résolution des problèmes au sein de Collectivités locales engagées dans la protection de la nature, de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie. Sous réserve de réussite aux concours de la fonction publique, il peut s’intégrer, en qualité d’ingénieur d’études, dans des institutions et/ou laboratoires de recherche publics ou para-publics (INRA, CNRS, Universités), où il collaborera avec des chercheurs, enseignants-chercheurs et autres personnels techniques.

Cette spécialité offre un panel de connaissances aussi bien en Sciences de la Vie qu’en Sciences de la Terre et de l’Univers.
- Acquisition de la maîtrise de techniques expérimentales.
- Connaissance approfondie de l’environnement biologique et géologique à travers des stages de terrain.
- Savoir communiquer à l’écrit comme à l’oral, afin de transmettre les connaissances acquises.
- Acquisition d’un savoir faire dans le domaine de la didactique, de la pédagogie.
- Apprendre à travailler en équipe.